Dispositif PROPULSION

Le Daniel Migliosi 5tet (Luxembourg) et le Hugo Diaz Quartet (France) ont été sélectionnés pour la première édition de Propulsion, programme transfrontalier d’accompagnement à destination des jeunes musiciens de jazz dans le Grand Est et au Luxembourg. L’objectif est d’accompagner deux ensembles de jazz pré-émergents dans leur structuration, et plus spécifiquement dans l’enregistrement d’un EP.

HJ Ayala interprète « Cancion Mixteca »

Le 16 juillet 2022 lors du Festival « Jazz à la Petite France » (Sturm Production), HJ Ayala nous a offert une splendide version d’une ancienne chanson mexicaine « Cancion Mixteca » (1912). Il a interprété ce morceau en hommage aux jours heureux de son enfance.

On sent l’influence de Ry Cooder (Paris,Texas) dans cette version très électrique.

HJ Ayala sera en concert le jeudi 6 octobre 2022 à 19h30 au People Strasbourg, 7 rue de la Krutenau. Entrée libre !!!

« Confluences » – le teaser

À la Confluence des différents courants qui ont porté son évolution artistique, Hugo Diaz dévoile un projet singulier à travers sept compositions originales.

Elles révèlent une écriture riche, des métriques surprenantes et des plages modales épurées qui laissent place à la recherche sonore et à l’expression des différents solistes. 

La pureté et la chaleur de la sonorité du saxophone soprano soutenu par un trio en osmose nous transporte dans une esthétique influencée par le jazz européen, la pop et la musique électronique.

En 2022, Confluences se distingue avec une seconde place au tremplin du Nancy Jazz Up! puis avec un deuxième prix national au tremplin Pulsations de Bordeaux.

Haqibatt: nouvel album

Le 15 octobre 2022, le duo Haqibatt sortira son nouvel album « L’électronique des songes« .

L’album « L’électronique des songes » est l’aboutissement d’un travail de 6 mois pendant lequel le duo Haqibatt a précisé et affiné sa vision de l’électro-jazz-groove.  On y retrouve bien sûr le côté onirique déjà présent dans le 1er EP “Comme des poissons sur la lune” (janvier 2020).

Mais par contre, les couleurs électro-groove sont bien plus présentes, déclinées dans le choix des sons comme dans les rythmes et la composition.

Chaque titre révèle ainsi une facette différente de cette « électronique des songes », où les différents instruments (claviers, pad, basse) se complètent, tour à tour mis en valeur, pour faire danser et voyager.

©Bartosch Salmanski